Les grades

 

La pratique du iaido permet l'obtention de grades selon l'ancienneté, la progression de chaque élève et reste à l'initiative de l'enseignant. Ces grades sont obtenus lors d'examens de passage. Il n'existe pas de distinction visuelle sur la tenue du iaidoka. 

 

Tout débutant dans la pratique du iaido est un kyu. Les kyu se déclinent dans un ordre décroissant de 6 à 1 et la durée entre les examens est sujette à l'appréciation de l'enseignant (avec une durée minimale approximative de 3 mois dans le grade).

Vient ensuite dans un ordre croissant l'obtention de dan allant de 1 à 8. Les passages de grades se font alors auprès d'un jury lors de stages ou de séminaires de plus en plus importants à mesure que les dan augmentent. La durée minimale entre les grades devient obligatoire et exponentielle.

Trois distinctions peuvent être données en plus des dan aux enseignants les plus gradés:

RenshiKyoshiHanshi, marquant une maîtrise supérieure de leur art.

 

RÉGLEMENTATION DES GRADES IAÏDO

 

Extrait de Texte officiel CNKDR 

"Les examens pour le passage de grades du 1er au 8ème Dan se composent des épreuves dun examen technique

comprenant lexécution de 5 kata et un examen écrit.

Pour tous les grades le candidat doit porter Keikogi (veste) et Hakama (pantalon japonais) propres.
Le
Iaito (sabre dentraînement) ou le Katana (sabre tranchant) peuvent être utilisés pour les grades du 1er au 5ème Dan.
A
partir du 6ème Dan l'utilisation du Katana est recommandée et pour le 8ème Dan elle est obligatoire.

Le Bokken ou Bokuto (sabre de bois) n'est pas toléré quel que soit le grade.

EXAMEN TECHNIQUE
Du
1er au 3ème dan : 5 KATA doivent être présentés imposés par le jury et choisis dans le "Zen Nihon Kendo Renmei Iaï".

Du 4ème au 7ème dan : 5 KATA doivent être présentés dont 4 imposés par le jury et choisis dans le "Zen Nihon Kendo Renmei Iaï" et 1 KATA choisi dans un KORYU au choix du candidat.

Pour le 8ème dan : Les 12 KATA du "Zen Nihon Kendo Renmei Iaï et 10 KATA issue d'un KORYU au choix du candidat doivent être présentés.

Le jury peut demander une ou des exécutions de Kata supplémentaires qui pourraient lui permettre d'éclairer son jugement. La réussite de cette épreuve est nécessaire lobtention des grades DAN.

Jugement de lexamen technique
Les candidats devront pouvoir réaliser très correctement les 4 parties d'un Kata : NUKI TSUKE (dégainer), KIRI TSUKE (trancher), CHIBURI, NOTO (rengainer).

Critères retenir :

  • -  le vécu ( kimé, zanshin )

  • -  l'attitude ( la stabilité, la rectitude, l'efficacité potentielle qui se dégage du pratiquant dans son port et au cours de ses déplacements)

  • -  le rythme (combat réel et non-chorégraphié, variation du rythme en fonction des situations ou des phases d'un KATA)

  • -  la qualité des coupes et du kikentai ( placement des mains et des hanches, utilisation correcte du sabre)

  • -  la qualité du Me Tsuke (regard) et la justesse des gestes qui reflètent la réelle appréciation de la situation

  • -  le respect du cérémonial selon lécole (KORYU)

  • -  le respect de la technique.

  • EXAMEN ECRIT
    Pour terminer, le postulant est soumis un examen écrit qui porte principalement sur les connaissances de base de la discipline, la technique.

    Jugement de lexamen écrit
    Les questions porteront sur les sujets suivants :

           - le ZEN NIHON KENDO RENMEI IAÏ, létiquette, léquipement
           - les
techniques Iaïdo,
           - l'historique
Iaido.

 

Les questions seront fonctions du grade postulé.
Il
n'existe pas de questions éliminatoires, cependant en cas de réponses incohérentes ou dénotant une désinvolture vis vis de cette épreuve, le candidat peut être refusé. "